fbpx

ӰԺ

Karine Nadeau : L’enseignante qui a redéfini sa passion pour l’athlétisme

De décembre à mars, alors que beaucoup planifient leurs week-ends de détente, Karine Nadeau, enseignante à l’école Sainte-Claire de Longueuil, se prépare pour une tout autre aventure. Depuis deux décennies, elle est une figure incontournable sur les terrains d’athlétisme du Québec, se consacrant à son rôle d’officielle en sauts verticaux (saut à la perche et saut en hauteur). Un engagement qui va bien au-delà de la simple passion pour le sport.

20 ans d’engagement bénévole

L’histoire de Karine avec l’athlétisme a débuté il y a 20 ans, lorsqu’elle a décidé de s’investir en tant qu’officielle. Cette année, elle franchira un nouveau jalon en obtenant sa certification officielle au plus haut niveau au Canada en tant qu’officielle en sauts verticaux, incluant la perche et la hauteur. Un accomplissement qui témoigne de sa détermination et de son engagement envers son rôle.

Le rôle d’officielle dans le domaine de l’athlétisme est entièrement bénévole. Pour Karine, cela signifie consacrer de nombreux week-ends à voyager à travers la province pour officier lors de compétitions régionales, provinciales et nationales, été comme hiver. De la sélection des olympiens à Montréal à la fin de juin, de partir se faire évaluer dans d’autres provinces, elle sillonne notre province au service de sa passion avec un détour dans l’est du pays.

 

Premiers pas en tant qu’officielle

Ce dévouement inébranlable trouve ses racines dans une rencontre décisive avec son enseignante de 6e année, Suzanne Lafrance. C’est grâce à elle que Karine a découvert sa vocation d’officielle. « Je l’aimais beaucoup. Elle m’a recrutée avec les Vaillants de Pohénégamook », se remémore-t-elle. Ce geste a non seulement ouvert les portes de l’athlétisme à Karine, mais l’a également encouragée à sortir de sa coquille et à suivre son exemple.

Avec les Vaillants, Karine a trouvé plus qu’un simple club sportif ; elle a trouvé une deuxième famille. Son parcours, marqué par des années d’expérience et de dévouement, l’a conduite à être nommée « officielle de l’année » au Québec en 2019, un honneur qu’elle partage avec fierté avec sa mentore, Suzanne Lafrance, qui a reçu le même titre au niveau national.

 

L’influence d’une enseignante : sensibilisation et inspiration

Pour Karine, être une officielle va bien au-delà des distinctions et des récompenses. C’est une opportunité de vivre des expériences enrichissantes et de contribuer au développement de l’athlétisme au Québec. En tant qu’enseignante à l’école Sainte-Claire de Longueuil, elle s’efforce de sensibiliser ses élèves et ses collègues à l’importance des officiels dans le sport.

Malgré les défis, notamment celui d’attirer les jeunes vers ce rôle bénévole, Karine reste convaincue que l’expérience en vaut largement la peine. « On vit tellement de belles expériences en étant officiel. Je le recommande vraiment », affirme-t-elle avec conviction.

À travers son parcours exceptionnel, Karine Nadeau incarne le dévouement, la passion et le courage de ceux qui, dans l’ombre, contribuent à l’épanouissement du sport et de ses athlètes.

En conclusion, l’histoire de Karine Nadeau illustre parfaitement le lien étroit entre l’éducation et le développement personnel. Grâce à l’encouragement et au soutien de cette enseignante, Karine a non seulement découvert sa passion pour l’athlétisme, mais elle a également développé des compétences, des valeurs et une détermination qui l’ont guidée vers l’excellence dans son rôle d’officielle.

Dans la même catégorie :